Entre souvenirs et réminiscences

Nous avons tous en tête des souvenirs de voyages ou bien des moments qui ont marqué notre vie à un moment précis. Parfois, ils continuent d’influencer notre quotidien actuel. On ne se souvient pas forcément de tous les détails mais nous gardons en tête leur intensité. Souvent, lorsque l’on se met à raconter, il nous arrive de nous emballer et d’avoir et de donner l’impression d’y être encore. Nous cherchons alors à rendre ce souvenir réel, juste pour en ressentir la magie quelques minutes. On cherche à ressentir les mêmes émotions qu’avant et les retransmettre à notre interlocuteur afin de le plonger dans le coeur du sujet. 

Toutes ces observations nous ont conduit à l’élaboration de l’ADN de Kosmestory : toucher vos sens et faire appel à vos émotions afin de construire une toute nouvelle histoire ensemble.

Concrètement, comment ça fonctionne ?

Bien qu’il ne soit pas compliqué dans la forme, le procédé peut se révéler ambitieux sur le fond. Lorsque notre créatrice se met à la recherche d’une nouvelle destination à vous faire découvrir, c’est un long chemin qui commence. Elle va sélectionner une ville, une région, ou un pays où elle a passé suffisamment de temps pour se construire une idée précise du lifestyle local, des habitudes culturelles, de l’ambiance et de tout ce qui est parfaitement représentatif de l’ADN local. Elle cherche alors un moyen de les retransmettre : des mots, des saisons, des jeux de textures, des senteurs particulières ou encore des ingrédients typiques du coin. Tout cela est nécéssaire pour former un ensemble cohérent : le cosmétique final.

Imaginez-vous un livre : 

– Le titre de l’oeuvre : La destination, la ville, le pays, où la région que l’on vous fait découvrir 

– Le préface : Les souvenirs et les émotions ressenties

– Les chapitres de l’histoires : Les produits qui composent la collection 

– Les paragraphes : Les ingrédients, la composition du produit cosmétique